Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

19/07/2007 - Sopaipillas y chancho en piedra!

Bien rentrée à Nice depuis vendredi dernier, je reprends pied avec la vie niçoise et, en plein été, c'est plutôt agréable! Hier soir, pour partager quelques histoires et quelques plats du Chili c'était soirée chilienne chez nous, accompagnée de musique chilienne et de quelques battements du kultrun, tambour mapuche que Estela et Claudia m'ont offert!

 

Alors, j'ai fait des sopaipillas (un genre de pain frit qui peut se manger seul, ou avec accompagnement salé ou sucré) deux fois...vous remarquerez une petite différence au niveau de la tenue vestimentaire!!!!

ha ha!!

Mais revenons au début de l'histoire des sopaipillas!! C'est une histoire qui commence dans la maison de mon amie temucana, la Karina! Je vous ai déjà parlé de cette maison originale, une des plus anciennes de Temuco et pleine de charme (et de fantômes?:) De l'extérieur :

Et de l'intérieur:

C'est donc dans cette maison et avec Karina et son copain Omar que j'ai appris à faire les sopaipillas con chanco en piedra dont voici les ingrédients:

 

Sopaipillas (pour 4 ou 5 personnes):

5 tasses (cups) de farine

1 portion de levure boulangère

1/2 tasse d'eau tiède (ou plus si besoin)

1 grande cuillère de matière grasse (beurre fondu/huile/saindoux)

plusieurs pincées de sel

Chancho en piedra

3 belles tomates

1 oignon

1 1/2 gousses d'ail

Aji (piment) (autant que vous voulez!)

Coriandre frais

Persil frais

Sel, citron et huile avant de servir

Alors, premièrement, il faut préparer la pâte. Prenez un grand bol, mettez-y la levure en miettes et ajoutez un peu d'eau tiède pour dissoudre la levure. Ensuite ajoutez tous les ingrédients et mélangez!

Jouez avec les quantités d'eau et de farine afin de former une boule de pâte souple qui colle pas! Ensuite, la pétrir jusqu'à ce qu'elle "tire peos", fait des pets!!

Prochaine étape: laisser reposer la pâte pour qu'elle gonfle. Remettez la pâte dans le bol, couvrez avec un torchon humide et mettez dans un endroit où il fait bien tiède, voire chaud! Il faut dire que dans la maison de Karina, en plein hiver, il était pas facile de trouver un endroit chaud, la seule solution qu'on ait trouvé était de mettre la pâte au-dessus du chauffage.... si vous choisissez cette option, sachez que si vous laissez la pâte assez longtemps, vous pouvez faire du pain!!!!


Mais pas besoin de telles méthodes hier soir

avec la chaleur qu'il fait à Nice en ce moment! ;)

On continue! Une fois que la pâte a bien gonflé, mas o menos 45 minutes plus tard, vous devez former les sopaipillas! Si vous pouvez engager amis, enfants etc pour vous aider, ça ira plus vite! (Eh oui, c'est comme de la pâte à modeler, les enfants veulent jouer aussi, hein Ema! ;) Donc, faites des boules de pâte, la taille d'une balle de ping-pong par exemple! (Les sopaipillas peuvent être plus grand mais après pour les faire cuire c'est moins pratique). Aplatissez-la et étirez la pâte pour former un disque d'à peu près un centimètre d'épaisseur... et faites un trou au milieu! Ca doit ressembler à ça:

 

 

 

 

 

 


Ensuite, pour les faire frire, chauffer l'huile jusqu'à ce que ça "danse", que quand vous mettez une miette de pâte, ca commence à frire tout de suite! Faites frire les sopaipillas deux par deux si vous pouvez...laissez dorer d'un côté et puis retournez et quand les deux côtés sont dorés mettez dans un plat avec papier sopalin pour enlever l'huile...

Pour préparer la chancho en piedra, coupez tous les ingrédients en petits dès (le plus petit possible!), hachez l'ail et les herbes et mélangez le tout... un truc pour adoucir les oignons: mettez les morceaux dans de l'eau tiède salée un petit moment et puis égoutez et rincez à l'eau froide...ça marche! Au dernier moment, ajoutez de l'huile, jus de citron et sel et poivre. Servir avec les sopaipillas tiède (elles se mangent froides aussi le lendemain avec miel ou manjar!!).

 

Comme boisson d'accompagnement, j'ai essayé le maté (article à venir sur le maté!) quand il fait froid et le pisco sour (recette à venir après!) et vin chilien quand il fait chaud... les deux marchent très bien!!!!! Voici les deux tables finales:

Mais le plus important, dans tout ça, c'est de se régaler avec ses amis!! Hier soir, ma cuisine a été approuvée par notre chilien niçois, Matias! Et Ema, maman et papa (Sté et Bou pour les moins intimes!) étaient là aussi!!

Et en plus hier soir, il y avait un dessert!! Salade de fruits et alfajores, des biscuits chililiens collés avec du manjar (du lait condensé caramelisé!) ...miam miam!

 

Que des bonnes soirées grâce aux sopaipillas!!!! A vous d'essayer maintenant!!! :)

 


2 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira