Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

16/04/2007 - Weekend en couleurs et en musiques!! Jour 2

Après quelques heures de sommeil donc, on se lève pour prendre le bus direction Santiago! No souci! On arrive à l'hippodrome de Santiago juste à l'heure où ouvrent les portes et on rejoint la longue queue avec tous les jeunes chiliens venus voir leurs groupes préférés (Attaque 77, Divididos et Chancho en Piedra figurent parmi les groupes les plus présents sur les T-shirts!). Ambiance festival, les gens foncent quand ils entendent les premières notes de concerts...!

Ce festival est donc sponsorisé par les bières Cristal, d'énormes cannettes gonflables marquent l'entrée... quelque peu ironique car il n'y a aucune vente de bière ou autre alcool sur le site! ...Ca a ces avantages et ces inconvénients! :)
Le site est composé de trois scènes: la blanche, la plus "alternative", où les groupes jouent entre 15 et 20 minutes... (ma scène "préférée!")




La verte, où jouent "les classiques", (enfin, j'ai l'impression!):


et la jaune...aussi les têtes d'affiche... pas de photos!

Pour ceux qui pourraient éventuellement connaître quelques uns de ces groupes, je mets le programme! :


Comme toujours dans les festivals, on passent de scène en scène en suivant les bons sons... sans faire trop attention à qui était qui... enfin, j'essayais de retenir mais je ne me souviens pas finalement!
Au total, du rock (évidemment) mais aussi du funk, du ska, du hip-hop, un tout petit peu de reggae... et tout ça en espagnol! D'ailleurs, si j'ai bien compris, plusieurs groupes revendiquaient le fait qu'ils ne chantaient qu'en espagnol  et qu'ils en étaient fiers.... un peu bizarre alors que le dernier acte était le groupe anglais Keane, on ne peut plus pop et plus anglais!!  
Autres impressions: - il faisait super chaud en arrivant à midi et le soleil tapait très fort...faute de crème solaire et de casquette, on se protégaient comme on pouvait (mais on a quand même fini la journée bien rouge... ça me fera mon bronzage jusqu'à mon retour à Nice!) :

- un public assez jeune, une bonne ambiance :)
-  un problème d'organisation niveau bouffe et boissons, cad, pas assez à manger ni à boire...les gens avaient tellement faim/soif qu'ils arretaient les personnes qui apportaient les produits aux stands et achetaient tout avant que ca n'arrive sur le site! du coup, les vendeurs en ont profité pour hausser les prix illégalement.....
- pas beaucoup de stands et d'autres choses à faire/voir...

Je me contredis tout de suite en parlant de deux "extras" qui nous ont bien plus... premièrement, du hip-hop et  breakdance devant une peinture/mosaïque faite en direct...

Et deuxièment, ces clowns et leur jonglage et monocylcles...

Si vous regardez bien, vous verrez que les deux clowns du fond à droite, semblent avoir vu quelque chose dans notre direction.... effectivement, c'était nous qu'ils avaient remarqués! Ils se sont préciptés vers nous en disant qu'on allait "hacer une acrobacia"! Ha ha!! En fait, il s'agissait de se mettre debout sur leurs épaules!!! Easier said than done... il fallait une bonne équilibre (que je n'ai pas!)! Les preuves de nos acrobaties restent à venir car c'est Vincent qui a pris les photos du sol... je les attends impatiemment!!!!

En général la musique était bonne et l'ambiance aussi... qu'est-ce que ça fait du bien de retrouver cette ambiance de festival!! de danser pieds nus dans l'herbe, d'entendre de la musique dans tous les sens... j'adore!!!
J'ai donc passé une super journée dans la compagnie d'Adriana et Vincent... on a du partir avant la fin par peur qu'Adriana ne loupe le dernier bus pour Valpo. C'est dûr de partir quand ça joue encore (surtout que le groupe qu'on quittait était bon et que je voulais voir los Jaivas, seul groupe dont il me semble avoir entendu parler!!) ... On est à la gare à l'heure pour Adriana. Avec Vincent un petit completo/frites avant de prendre nos bus respectifs, au nord et au sud.... du déjà vu! Je dormais avant que le bus ne quitte la station! Et je me suis réveilléé qu'une fois arrivé vers Temuco...!
Ca fait un mois qu'on est ici......................................................... !

Je viens rajouter les photos prises du sol par Vicente pendant qu'Adriana et moi luttions pour trouver notre équilibre et nous mettre debout sur les épaules de nos charmants clowns!!! Malheureusement, on ne voit pas bien les efforts d'Adriana, elle en profite donc pour dire que l'exercice était facile pour elle, qu'elle se tenait bien debout.......
Voici la première étape:  

Et la suite, plus ou moins réussie!!!! : (et non , je ne m'agrippe pas à Adriana! ma main est légèrement posée pour assurer ma survie! c'est l'instinct!! ha ha)
    


Comme on l'a pas beaucoup vu sur les autres, voici Adriana et son clown! (notez derrière mon regard consterné pendant que M le clown m'explique ce qui va se passer!!!)


Et toutes les deux, souriantes... qu'est-ce que c'est dur d'être assistante de FLE!!!




0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

16/04/2007 - Weekend en couleurs et en musiques!! Jour 1

De retour à Temuco, je continue le récit de ce weekend, plein de coups du destin, de rencontres, de surprises, de COULEURS, de MUSIQUES et de SOLEIL!!

D'abord, quelques photos des rues dans lesquelles je me suis promené vendredi, ces murailles qui sortent tellement de l'ordinaire et qui rendent le béton vivant ...
Les rues des cerro allegre et cerro concepcion (pas toujours facile de savoir sur lequel on se trouve étant donné leur proximité!):
couleurs et collines...


couleurs et mer...


la maison bleue d'Adriana...(à gauche)


Les murs...



chats...


(et autres objets peints!...)


Les vues desde los miradors...
(les collines...)


collines et moi!







La baie...

Avec Adriana nous avons passé vendredi soir de façon très sympathique dans la compagnie d'une groupe de danse traditionnelle qui faisait une petite fête: musique, pisco et grignotage!
Le lendemain matin (samedi), après un long petit déjeuner et discussion avec les proprios sur les différences nord/sud du pays (eux ce sont des amoureux du sud et de sa verdure, comparé au béton de Valpo) encore grand soleil, on en profite pour se balader dans les rues de nouveau et rencontrer d'autres drôles d'oiseaux...


l'artiste lui-même:

de quoi s'envoler...


Sur le paseo yougoslavo, la belle architecture du palais Barburizza:


On prend ensuite el ascensor el perral pour descendre vers le port... Adriana n'a qu'à moitié confiance!

On arrive au monument à los héroes de Iquique et je retrouve celui qui a donné son nom à ma rue à Temuco (yes, I live in a Prat Road!!) :


Ensuite, direction le port pour accomplir la deuxième chose sur ma liste de "choses à faire à Valparaiso" selon Matias (la première c'était de me promener dans les cerros, trop facile!): un paseo en lancha, un tour en petit bateau dans le port!
On prend un collectivo, et en attendant que le bateau se remplisse, je vois une tête familière qui s'approche pour prendre le même bateau... c'est Vincent, l'assistant de La Serena (dont la maman a apparement trouvé mon blog! Un petit coucou à la maman de Vincent! )! Drôle de coïncidence quand même!

On discute de nos expériences tout en admirant les vues de Valpo desde la mer:

Et, juste au moment où Vincent nous dit que ces eaux sont habités par des lobos de mar (loup de mer), on voit une petite tête qui dépasse et qui nous regarde curieusement. Il ne restera pas assez longtemps pour que l'on prenne sa photo.... par contre, un peu plus loin, ces potes se reposent sur un bateau et eux, ils sont pas pressés... !


D'un côté la ville, de l'autre, le grand bleu...

Malheureusement, le port de Valparaiso contient plus de bateaux de guerre que de voiliers...

Après notre voyage en mer, on retrouve terre ferme avec une autre mission surprise qui ne figurait pas sur la liste de "choses à faire"... En fait, si Vincent est venu dans le coin ce weekend ce n'est pas par pure chance mais parce que dimanche, un événement particulier à lieu à Santiago... "le plus grand" festival de rock de l'Amérique du Sud, le festival Vive Latino!
Sur un jour, de midi à minuit, ce festival réunit groupes venues principalement du Chili et de pays voisins sur l'hippodrome de Santiago! Comment résister à l'opportunité de voir ça?!...même en ne connaissant aucun des groupes présentés! (voir le programme plus loin!)
Avec Adriana nous sommes donc parties à la recherche de billets, que nous avons trouvé et acheté, ainsi que les billets de bus! Rock on!

Dans la soirée on retrouve Vincent au Color café, un petit café tout cool qui reflète bien l'ambiance bohème qui règne sur les deux collines concepcion et allegre... entre thé, jus de fruit et kuchen (mmm!), on trouve cette photo dans le journal:

Ha ha! Nos amis les loups de mer auraient envahis la ville!


On descend en ville pour trouver un petit bar sympa... je retiens le nom du bar conseillé par Matias : La piedra feliz, mais j'ai oublié l'adresse! On se promène dans les rues un peu à la touriste, quand on croise le chemin une fois, deux fois, trois fois d'un couple marchant dans notre direction... on leur demande s'ils ne connaissent pas un bar sympa et il nous répondent qu'ils en cherchent un! La rencontre se fait tout naturellement, on continuera notre promenade ensemble! En plus, ils ont aussi en tête la Piedra Feliz mais ça n'ouvre qu'à 22h... On a le temps de boire un verre (ou deux!) et on rentre dans un club de salsa! Notre ami colombien apprécie tout particulièrement le lieu, se sentant como en casa! Après un pisco sour, avec la musique qui joue, il ne tient plus en place... Adriana cède aux invitations et prend la piste de dance (à côté des toilettes pour être hors vue!) Ne connaissant nada de nada à la salsa je préfère regarder les couples qui tournent et qui s'enlacent avec aisance! Mais quand commence les "cours" de salsa, le prof devant et tout le monde en lignes derrière lui, je n'ai plus le choix!... au milieu de la foule, je ferai mes premiers pas! Ha ha!!
Plus tard que prévu mais encore motivé , on va ensuite à la Piedra Feliz où on découvrira divers univers musicaux... D'abord, on fait une pause dans la salle tango, impressionant et imposant après les rythmes dansantes de la salsa... les couples dansent joue à joue dans le plus grand sérieux...on observe et on écoute la belle voix plaintive de la chanteuse.
Dans la grande salle du bar joue un autre groupe, une musique un peu tzigane si je ne me trompe...
Et, toujours au même étage, encore de la salsa! Ce bar est très agréable, une déco originale et de la bonne musique...
Cependant, après avoir observé toutes ces belles dances "officielles", on a comme l'envie de se défouler "à l'européenne" et on cède à l'appel de la disco qui se trouve au sous-sol... Ici, chilien, colombien, français, roumain, anglais (et les mélanges!)... on connaît tous!

Vers 2h du matin, le fait d'avoir un bus à 9h, nous incite à remonter notre chère colline à pied, le long des chiens dépressifs et suicidaires qui stationnent en plein milieu de la route en attendant la prochaine voiture! La nuit sera courte....

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira