Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

8/04/2007 - Paques à Pucon! Jour2

Après une bonne nuit et un petit déj avec le couple argentin, propriétaires du hostel, on est parti prendre le bus pour le parc Huerquehue... 1h30 de bus avec 45 minutes sur route non-goudronée qui nous a bien secoué! Dans le bus, seul Daniel semble être chilien... encore que des étrangers! Mais c'est pas grave, le parc est grand! :)
On monte dans les nuages, en espérant que le temps se dégagera...
Et effectivement, après avoir payé pour rentrer dans le parc (tarif chilien pour moi et non étranger car ma carte d'identité est en cours!), on arrive au premier lac, le Tinquilco , juste au moment où les nuages se retirent:

et le soleil sort:

Départ de randonnée donc ensoleillé, on rentre dans le parc même et on prend le sendero de los lagos qui nous emmenera a trois lacs: el lago chico, el lago verde et el lago del toro... si vous n'aimez pas les photos des lacs et d'arbres, ne lisez pas plus loin!!


Le chemin grimpe pas mal pendant un bon moment... (ça fait un moment que je n'ai pas fait de rando, je démarre doucement! ) Mais ça vaut le coup car dans les virages on a cette vue-ci:
N'est-ce pas magnifique?!!

En plus, le chemin est très agréable, la végétation est dense, il fait frais et ça sent bon! J'adore!

On passe quelques cascades (mais qui manquent un peu d'eau!), on parle espagnol, français, on rigole! Arrivée en haut de la montagne, la végétation change et on se retrouve dans une forêt d'araucarias, ces arbres nationaux qui ont une forme bien repérable!




Et c'est alors que commencent les lacs! D'abord le chico:

Une petite photo de moi (fatiguée) pour vous montrer que j'y étais bien!

On monte un peu plus pour arriver au deuxième lac, el lago verde, où on pique-nique devant ça:

Dans les arbres en face, les loros (perroquets!) discutent! Mais on ne les verra pas!

On continue le chemin pour arriver au lago del toro:


où on fera demi-tour pour reprendre la descente! Une fois en bas, une petite maison isolée offre des goûters, des petits plats, des boissons... j'en profite pour découvrir 2 nouvelles spécialités "chiliennes" (entre guillemets car le premier est allemand!): le kuchen (à la framboise! trop boooooooon!!) et ça:

Et ça c'est du 'mote con huesillos' , du blé avec des morceaux de pêches (je pense!) et un jus qui vient du fruit aussi (je pense!)....en tout cas, c'était délicieux!!!! Et super rafraichissant (et nourrissant!) après la balade!
En rentrant à Pucon, une dernière photo du volcan:

et on a repris le bus pour Temuco.... bien fatiguée après deux supers journées!!

2 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

8/04/2007 - Paques à Pucon! Jour1

Hola!
Je suis rentrée hier soir de Pucon, la tête (et l'appareil photo!) plein de lacs, de forêts et de volcans...le nom de région des lacs est, je confirme, bien mérité! Je viens partager quelques photos avec vous ici, j'essayerai de créer un album photo où placer les autres, sur ce blog ou ailleurs...

Je suis donc partie vendredi matin en bus pour Pucon, accompagné de Daniel, un étudiant de français qui a déjà passé 3 mois en France et qui parle très bien. Sachant que je partais toute seule, il a proposé de jouer le guide et de venir avec moi, super sympa! Comme il sait ce que c'est d'apprendre une langue étrangère il m'aide bien avec mon espagnol (enfin, mon chilien!) et moi vice versa pour le français!
Deux heures de bus Jac pour arriver à Pucon, en passant par Villarica. A partir de Villarica on longeait le lac du même nom et on voyait le volcan qui se rapprochait petit à petit...impressionant! Arrivée à Pucon, on fait un petit tour du centre ville et tout d'un coup je me sens moins étrangère... ca parle anglais (souvent avec accent américain ou australien) à
tous les coins de rue, allemand, et d'autres langues qu'on n'a pas su reconnaître!! Eh oui, nous voici dans LA ville touristique de la région, là ou viennent les étrangers en
recherche de "sensations fortes"... tout le long de la rue principale les compagnies de tourisme offrent rafting, canyoning, ascension du volcan, et d'autres sports plus ou moins extrêmes (beaucoup de pêche aussi!). L'ambiance de la ville est quand même calme, mais l'abondance de restaurants, bars, hotels etc. donne l'impression d'une ville qui ne vit que pour (ou plutôt par) le tourisme.
On prend la direction de la plage pour découvrir le lac Villarica de plus près:

Et on et on décide d'y pique-niquer, au soleil (qui tape très fort)!Seulement, en sortant les sandwichs, on se fait un ami qui décide de manger avec nous...

Je ne vous ai pas encore parlé des perros ici, mais ça ne va pas tarder...ils sont PARTOUT!!
Celui-ci nous a collé pendant toute notre pause déjeuner et a su se glisser dans toutes mes photos!! La preuve:

Et encore (un peu plus caché!):


Après cette pause bien agréable (j'ai testé la température de l'eau et elle était pas trop froide mais bon, la baignade ne s'est pas faite!) on est remonté dans la ville et, dos au lac, je suis tombé sur ça:

Et, plus artistiquement, vue du jardin :


La présence de ce volcan est impressionant... on le voit de partout, sous des couleurs et des aspects différents à tous les moments de la journée, émanant une énérgie particulière, une force tranquille... enfin, pas toujours tranquille car c'est un volcan en activité et il paraît qu'il y a des jours où on voit sortir de la fumée et des soirs où le haut du volcan brille rouge...
Devant la mairie de Pucon, il y a des feux tricolores qui indique le risque d'éruption de la journée. Pour nous, pas de risque, ils étaient au vert...tant mieux!

Après être passé au hostel où j'allais passer la nuit (avec des propriétaires argentins à fort accent!) on a pris un minibus pour aller vers une autre ville et un autre lac, el lago Caburgua. Avant d'arriver au lac on a fait un crochet par los ojos del Calburgua, de belles cascades et des bassins d'eau claires:




Un autre petit saut en bus pour arriver au lac Calburgua en fin d'après-midi. La lumière est paisible, peu de gens, peu de bruits... c'est magique!



On marche le long du lac, jusqu'à arriver a la playa blanca, des plages de sables blanc (plutôt beige!):

De l'autre côté du lac, sauvage, le soleil se couche sur les collines vertes:


Avant de prendre le bus pour rentrer à Pucon, on prend un petit en cas, un pan amasado (pain fait maison) et una sopaipilla (pain frit) avec du fromage...c'est trop boooon!!
En quittant Calburgua, le volcan s'endort...


En rentrant à Pucon, notre but était de me trouver une excursion à faire le lendemain dans le parc national Hurquehue...comme Daniel rentrait le soir même, je passerai la journée toute seule et c'était plus raisonnable de faire une rando en groupe. Sauf que, la randonée n'est pas un "sport" très pratiqué par les chiliens ni par les touristes étrangers à Pucon (pas assez "sensationnel" surement!) et donc il n'y avait aucune excursion pour le samedi! :( De plus, on nous a explique que, alors que les excursions organisées pour le parc coutait à peu près 20,000 pesos (juste pour info, l'ascension du volcan, que j'aurais bien aimé faire aussi coute 50,000 pesos: 500 francs!!!), il y avait un minibus qui partait le matin et revenait le soir et on pouvait y aller non-accompagnés pour environ 6000 pesos....
Très gentiment, Daniel a donc décidé de rester une journée de plus pour que l'on puisse aller se promener le lendemain dans le parc Huerquehue... Rentrée à l'hostel après un petit tour en vélo et dodo tôt pour aller prendre le bus à 8h du matin!





0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira