Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

24/05/2007 - Chloé en Chiloé! Jour 1

Je devais partir seule de Temuco pour Ancud le vendredi matin... Cependant, ayant parlé de mon voyage avec une de mes étudiantes, Ivon, qui est de Ancud, ce n'est pas seule que je pris le bus mais avec elle, et à 2h du jeudi matin, histoire d'avoir le maximum de temps sur place! J'étais bien contente de voyager avec elle et surtout d'arriver avec mon propre guide, un logement et tout et tout! Quelle chance!

Le voyage était long, dans un bus surchauffé, où l'air devenait irrespirable! Du coup, on a bien apprecié d'arriver à Puerto Montt où nous avons pris le bateau pour faire la traversée jusqu'à l'île! Première surprise: il ne pleut pas!!!! On a eu une belle traversée (45 mins max) où on a pu observer les oiseaux qui tournaient (pleins d'oiseaux que je ne saurais pas nommer, et aussi des pélicans!!!!) et les lobos (otaries) qui montraient leur petite tête, l'air curieux de voir ce qui se passe à la surface et puis disparaissaient sous l'eau!! L'île approche sous une bande de nuages!

Et 15 minutes de bus plus tard, entouré d'eau, on arrive à Ancud, sous le soleil!!! Le copain d'Ivon, Mauro, est venu nous attendre et on rentre direct à la maison (en voiture!! c'est la première fois que je monte dans une voiture depuis que je suis ici, quel luxe!!) pour se poser et prendre le petit déjeuner. Je tombe tout de suite amoureuse de la maison familiale d'Ivon (où vivent encore ses deux grands frères de 31 et 29 ans!)...sur une colline dominant la ville et la baie, c'est une maison en bois typiquement chilote, avec la cuisine au centre de la maison, un grand four à feu de bois, des bancs avec des coussins tout autour (pour s'installer après un bon repas et rester en famille au chaud autour du four!)... de la chambre d'Ivon où je dors, j'ai cette vue ci:



Après un bon petit déj et une douche on part donc tous les 3 à la découverte de Ancud, la ville qui était anciennement la capitale de l'île mais qui a été détrôné par Castro, plus centrale et dynamique. Le Lonely Planet dit que la ville ne vaut pas le coup si l'on est pressé mais moi je suis bien contente d'avoir eu le temps de la découvrir!! Il faut dire que la ville en elle même n'est rien de spectaculaire, les beaux batiments qui bordaient la mer, la cathédrale et tous les anciens batiments furent détruits par le tremblement de 1960, comme dans de nombreuses villes du sud.
Mais un tour au  musée fait aperçevoir l'importance qu'avait la ville auparavant. Dans ce musée, des objets de la vie chilote et dehors, la squelette d'une baleine qui passait par là! (il paraît que l'on en voit de temps en temps!).


Autres remnants du passé, les tours et les canons, restants de la défense espagnole:


Aujourd'hui, Ancud est une ville de pêche (comme toutes les villes de Chiloé!) remplie de touristes en été, à cette époque de l'année elle est "calme" :


Ayant donc vite fait le tour d'Ancud (en voiture) , on s'éloigne un peu plus de la civilisation en prenant la route qui longe la côte tout au nord de l'île (voir la carte!). Les paysages sont magnifiques, de l'eau de partout, des collines vertes et des champs... On dit que Chiloé ressemble au Shire des hobbits dans Lord of the Rings, paysages doux et verdoyants... je confirme que les paysages sont assez paradisiaques! (mais je vous rassure, les habitants n'ont pas les pieds disproportionnés !)


On s'arrête dans plusieurs hameaux à la recherche du fameux curanto, râgout de fruits de mer, poissons, saucisses, viande, et pomme de terres... mais on n'en sert pas dans cette époque de l'année! Dommage! On continue notre tour en empuntant des routes non-goudronnées pour arriver à la pointe de l'île, en face de Ancud. On croise des habitants à cheval, des boeufs tirant des chars, tout le monde se saluent en passant... el campo quoi (la campagne!)
On découvre une plage déserte et encore des restes de forts et de défenses espagnoles (cette pointe était un endroit stratégique car avec l'autre fort à Ancud, les tirs étaient croisés, permettant une défense totale!):



mis companeros!



Et c'est reparti en voiture, en chantant sur de la musique française: Ivon connait Olivia Ruiz et elle a gravé plusieurs de mes Cds! C'est cool! ;) En rejoignant l'autre côté du péninsule, les paysages changent et on rencontre le Pacifique, magique:


On roule sur des routes de plus en plus isolées, on ne croise plus que des chevaux et des 4x4 (nous on est dans une Nissan!), et on arrive sur une plage isolée au fin fond de nulle part, où en été partent les excursions pour voir les pinguouins (pinguinera sur la carte!)... On passe un moment devant l'océan, calme, pendant que la nuit tombe...

Et puis, retour sur les routes secouantes, de nuit! Passagère derrière, un peu rêveuse après tous ces paysages magnifiques (et quelques bières!), je regarde le ciel étoilé et clair et je me repose une question que je me pose depuis que je suis ici et qui reste sans réponse... je compte sur un ou une astronome pour m'expliquer :

Est-ce que l'on voit le même ciel (les mêmes étoiles, la même partie de la lune) dans l'hémisphère nord et sud???


En rentrant chez Ivon, ses parents sont dans la cuisine en train de nous préparer un paila marina, une soupe de fruits de mer! Accompagné avec du pain frais c'est un délice et sa famille est adorable! Dans la soirée on regardera un peu la télé et on discutera de pleins de choses (c'était ma première journée entièrement en espagnol!) mais je me coucherai tôt car fatiguée du voyage quand même!
Mon séjour à Chiloé commence bien!!!!!!

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

24/05/2007 - P como paro... grève!

Hola amigos!!

Rentrée de Chiloé depuis hier soir (je vais vous raconter ce super weekend très prochainement, promis!) j'ai rattaqué les cours aujourd'hui, mercredi... mais je sens que la semaine va être encore plus courte que prévu car dans les deux facs aujourd'hui soufflait un air de rebellion, des réunions, des rumeurs... les grèves arrivent!!!!!

Dans la Catolica, cela se prépare doucement mais dans la UFRO, (Universidad de la Frontera), connu pour être plus actif dans de telles situations, plusieurs parties de la fac étaient déjà barricadées par les étudiants dans la journée...
Pour les classes de français nous avons donc dû changer de salle, et nous n'avions pas de radio car elle s'était fait enfermée dans un des endroits rendus inaccessibles! Je n'ai donc pas pu faire les tests comme prévu (en plus, la photocopieuse ne marchait pas!) mais nous avons continué avec la méthode...
En terminant la classe je dis aux étudiants qu'on fera le test la semaine prochaine, quelques uns secouent la tête! Je leur demande pourquoi et on me répond qu'ici, les grèves peuvent durer...longtemps! A ver!

En sortant de la fac avec une de mes élèves, un garde de securité passe en courant, criant dans son talkie-walkie "estan tomando la A" ("ils prennent le batiment A")... effectivement, en passant devant le batiment A, des étudiants cagoulés ou avec des écharpes cachant leurs visages bloquent l'entrée principale de la fac avec des chaises, silencieusement, méthodiquement... c'est assez impressionant, ça fait un peu peur!

Il paraît que l'on a l'habitude des grèves ici... c'est au moins une fois par an et cela peut durer plus d'un mois! Cette année, les étudiants protestent contre leur manque de poids dans les décisions de l'université, dans le choix du recteur par exemple où ils n'ont aucun mot à dire. Il existe des représentants des étudiants mais ceux-ci n'ont aucun pouvoir et ne sont pas écoutés... C'est sûr qu'en France et en Angleterre les étudiants ont un certain pouvoir à ces niveaux-là qui n'existe pas ici.

Ces manifestations ont été provoqué entre autres par le discours de Bachelet (article à venir sur la Bachelet et sa popularité en ce moment!) qui a eu lieu le 21 mai, como siempre. Il paraît que, niveau éducation, elle n'a rien dit de particulièrement encourageant!

Voilà, moi qui avait besoin de chaque minute de chaque cours pour avoir une chance d'arriver au bout de la méthode Taxi, c'est mal barré!
Je vous tiendrai au courant de la suite!! En attendant, sans copies à corriger, je vais vous raconter mon weekend!!!! xxx

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira