Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

12/06/2007 - Les dangers du Chili!!

Publié dans Anecdotes!!

Je récupère un texte que j'avais écris au début de mon séjour qui résumait les "dangers" du Chili, les choses auxquelles faire gaffe! Parce que ce week-end j'en ai parlé avec Karina et son copain et ça les a bien fait rire! Ces dangers méritent donc un article à eux seuls!!! En plus, arrivant maintenant à la fin du séjour, je peux confirmer le facteur de risque des "dangers" basé sur ce que j'ai vu et vécu ici et en plus, j'ai de nouveaux dangers à rajouter!!! ha ha!!


Je commence avec les dangers que l'on nous a présenté à la journée de préparation pour terminer avec les nouvelles!


1) Les tremblements de terre : il parait qu’ici il y a des tremblements tous les jours, que l’on ne sent pas pour la plupart. Mais il est déjà arrivé qu’il y ait des vraies secousses et que les assistants prennent peur donc Manuel (le responsable du stage) préfère nous prévenir !

Ces conseils : ne pas sortir en courant dans la rue (malgré la panique des autres chiliens !) mais se placer sous une porte (il existe un mot pour dire cet endroit mais je ne le connais pas en français) et attendre calmement que l’immeuble tombe autour de vous !


Risk factor : 8/10 Allez voir l'article sur les tremblement de terre et la carte des plaques tectoniques, vous comprendrez!! En effet, depuis que je suis là plusieurs assistants ont senti un ou plusieurs tremblements (pas moi!) et puis il y a eu le grand tremblement d'Aysen dont les corps des "disparus" n'ont toujours pas été retrouvé...


2) Le danger qui m’inquiète le plus car il a huit pattes et est potentiellement mortel, l’araignée dite « del rincon » (du coin). Cette petite araignée au corps dodu et aux pattes fines vit dans les coins des pièces et sa morsure peut entraîner la mort !!

Conseils pour éviter une visite de celle-ci : ranger sa chambre !!! Eh oui, ne pas laisser traîner ses affaires et ainsi éviter de donner des endroits où l’araignée peut se cacher…C’est la meilleure raison que je connais pour ranger sa chambre !! Heureusement, il n’y aurait que 2 morts par an à cause de cette petite bête !


Risk factor : 5/10 Alors, ce "danger" est quand même celui qui m'a le plus inquieté pendant mon séjour!! Dans chaque endroit où j'ai dormi j'ai pris l'habitude de bien regarder autour de moi avant de dormir!! Mais bon, faut dire aussi que ma peur n'était pas assez grande pour me faire ranger ma chambre régulièrement! ;)

Donc des araignées del rincon j'en ai pas vu (touch wood!! pas difficile, j'habite dans une maison en bois! ;)... mais je me suis quand même renseigné auprès de pas mal de chiliens et tous en ont vus dans leur vie, donc c'est bien un risque potentiel!!!

Mais les chiliens ne sont pas plus inquiété que ça, il parait que la meilleure solution contre ces méchants est de s'entourer d'un autre type d'araignées qui mangent les araignées del rincon... Bof, cette idée de vivre entourée d'araignées (les gentils et les méchants) m'enchantent moyennenment!


3) Pour continuer dans les bestioles, il existe dans le sud (ce n'est pas le seul danger qui s'applique spécifiquement à ma région!) un autre danger, le hanta virus, potentiellement mortel aussi! Ce virus se trouve dans l'excrément, l'urine et le salive de rats "de campagne" (pas de la ville!) inféctés et se transmet aux humains par les voies respiratoires, en entrant dans des endroits enfermés où ses rats sont ou ont été présents.  Et oui, le plus souvent, on en meurt!

Les conseils, bien ouvrir les fenêtres et aérer toute cabane/maison isolée dans la forêt avant d'y rentrer/dormir etc...


Risk factor: 4/10 Je ne me suis pas retrouvé dans des situations où j'ai eu peur d'attraper ce virus mais le danger est bel et bien présent car j'ai vu des posters de partout indiquant comment éviter de l'attraper... pas très rassurant quand ces posters avec photos de rats se trouvent dans des restaurants et des hôtels! (notamment à Chiloé, dans l'hôtel/restaurant de Dalcahue!)


4) Cette fois de cause humaine, Manuel nous a prévenu qu’au cours du mois d’avril, nos universités seront sûrement fermées à cause de grèves et de manifestations qui ont lieu chaque année contre le coût de l’éducation supérieure ici. Apparemment, ces grèves sont quelque peu plus musclées que celles qui ont lieu en France (ah, le CPE…), du style bombes Molotov et gaz lacrymogène… De plus, les manifestations de Temuco ont une réputation d’être particulièrement violentes vues les tensions qui résident ici entre les forces de l’ordre et la communauté mapuche (qui est défendue par les étudiants, nombreux étudiants sont d’ailleurs issus de cette communauté)…

Risk factor: 3/10 Alors oui, il y a eu des grèves à Temuco, pas en avril mais en mai et juin... et oui, depuis que je suis ici il y a eu de nombreuses manifestations (syndicalistes, anciens combattants, mapuches, les étudiant universitaires, les "pinguinos" (les pinguoins! à vrai dire, les collégiens et lycéens dont l'uniforme leur donne des allures de pinguoins!!)).
Evidemment, si on se retrouve au milieu de ces manifestations qui terminent souvent mal (et ça c'est ce que l'on voit à la télé évidemment!) cela peut être dangereux mais le bon sens fait que l'on ne s'y mêlent pas trop!
Pour moi, l'image que je garde en tête sera celle des étudiants camouflés bloquant l'entrée de la fac de la UFRO avec des chaises, en silence et méthodiquement... aucun danger, juste une démonstration de leur mécontentement...

5) Evidemment, les responasables à Santiago nous ont aussi mis en garde contre los ladrones, les petits voleurs, particulièrement "dangereux" dans les grandes villes et les lieux touristiques: Santiago, Valparaiso etc... comme dans toute grande ville de la planète!!

Risk factor: 7/10 Pour le moment (touch wood again!) je n'ai rien perdu au Chili (enfin, sauf un boucle d'oreille qui a disparu ce weekend à Puerto Saavedra mais ça m'étonnerait que ce soit la faute d'un ladron! ;)... mais, quasiment toutes les personnes autour de moi ont "perdus" porte-feuilles, apareils photos etc...  Souvent, c'est de la faute de la personne volée (eh oui, désolée d'être dur mais c'est vrai!): des sacs ouverts laissant voir le contenu, un manque de surveillance etc... MAIS il est vrai qu'il paraît que les chiliens (enfin, pas tous hein!) seraient "naturellement" voleurs, ne pourraient pas résister à glisser la main dans un sac à main ou à inventer des techniques pour nous dérober de nos biens!

Quelques petites histoires: Ici à Temuco, il parait que le nouveau truc c'est les ladrones qui visent les petites vieilles et qui les saluent avec un gran abrazo, faisant semblant de les connaître pendant qu'ils profitent de cette proximité pour prendre porte-feuille et autre!

On m'a aussi raconté une histoire très rigolote qui "prouverait" la tendance ladronesque (!) des chiliens àù qu'il se trouvent dans le monde... Il paraît que même à l'étranger, les chiliens sont connus pour ces activités peu louables!
C'était l'histoire d'une chilienne qui passait un semestre en France, à Paris. Un soir, dans la rue, quelqu'un lui arrache son sac à main et part en courant... Paniquée, la jeune fille s'exprime naturellement en chilien avec des gros mots convenables à la situation!! Et là, le voleur se retourne, la regarde et lui répond: Mais tu es chilienne?!!! Il est chilien aussi et pris d'un sentiment de culpabilité quant au vol d'un compatriote, il laissa tomber le sac et repartit en courant les mains vides!!! :) Muy chistoso!

Et maintenant les dangers (plus ou moins dangereux!!) que j'ai pu remarquer de mes propres yeux!!

6) S'appliquant particulièrement au sud du pays, les volcans en activité! J'ai appris qu'il y a une cinquantaine de volcans actifs ici au Chili et quelques uns de la région de Temuco sont parmi les plus actifs de la planète!!

Risk factor: 4/10 Ici à Temuco je suis à l'abri de tout éruption éventuelle mais, il y a quand même le volcan Llaima que je vois de ma salle de classe qui est en train de ménacer sérieusement!! Et les habitants des villages autour sont prêts à évacuer! Du coup, le parc naturel autour est fermé... faut pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment! L'histoire occupe pendant une semaine une place importante aux infos nationales...

7) Encore un pour le centre et le sud du pays: la présence de pumas!!! En entrant dans les parcs nationaux, les gardes de forêt préviennent toujours de ces grands félins qui vivent dans les alentours!! Mais ils ne donnent pas de conseils quant au comportement à prendre si on en rencontre!!! (Aurélien, dans le guide de survie que tu as reçu au moment de ton départ en... Allemagne (!) il n'y a pas un article sur comment se défendre contre un puma?!!)

Risk factor: 2/10 Oui, ils existent mais il paraît que les pumas sont très très timide et il faut vraiment pas avoir de chance pour tomber tête à tête avec eux! Mais bon, aux infos ce matin, on parle du danger qui existe en hiver quand les pumas se rapprochent des villes pour trouver de la nourriture plus facilement que dans leur habitat naturel!

8) Mais bon, pour le moment, les bêtes les plus féroces que nous avons rencontré pendant nos randonnées en parc national ne sont pas les pumas mais les perros, les chiens! Je vous ai déjà raconté notre expérience dans le parc Vicente Perez Rosales (o algo asi!) où on s'est fait suivre par trois chiens dont un bavait, grognait et ménaçait les autres... J'aime pas ça!!
 
Mais je ne vous ai pas encore dit que j'ai failli me faire mordre par un bien méchant chien pendant notre temps à Chiloé!! Le dernier matin, à Chonchi, un temps magnifique me fait descendre sur la plage pour profiter du calme de l'endroit et de la beauté du soleil se levant sur le lac... Je regarde les paysages quand, tout à coup, un chien sautent sur mes jambes par derrière en essayant de me mordre!!! Il a eu que mon jean ...heureusement! Je me retourne et je me retrouve face à un un chien de taille moyenne, un regard méchant dans ses yeux, me montrant les dents, grognant et aboyant!!! Aie aie aie!!! Je lui gueule dessus (en anglais je pense! :) mais il s'avance vers moi... faute de pierres à lui lancer (et même j'aurais pas voulu me baisser pour les ramasser!) je lui mets des coups de pieds de sable dans la gueule...et ça marche, après quelques secondes (qui paraissent bien longs!) il s'en va... Ouf!

Risk factor: 5/10 Malgré cette mauvaise expérience, il faut dire que la plupart des chiens que l'on croise sont paisibles. Mais il y a une grande différence entre ceux que l'on voit en ville, vivant en clans à côté des humains, et ceux qui vivent (survivent?) dans les coins plus isolés, qui sont ceux qui me posent plus problème! Ne pas hésiter à lancer des pierres ou à mettre des coups de baton (se munir d'un baton à chien qui pourrait doubler en baton à puma si besoin est!) ou à improviser!!

9) On va maintenant aborder les "dangers" un peu plus subtils mais aussi présents dans la vie au Chili! D'abord, je voudrais vous parler du danger de la prise de poids :) ha ha! Un danger que je vis personnellement mais dont je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule !! Ce danger mérite donc d'être présenté!!! Il résulte d'un régime assez élevé en calories dû non seulement aux ingrédients de base mais aussi au fait que beaucoup de choses sont frites... l'odeur de graisse dans la rue est impressionant!  Ajoute à cela le fait que je suis dans le sud, où il fait froid, et que les plats sont par conséquent, bien costaud!!! Et puis, de partout au Chili on est encouragé à manger!! Les vendeurs de sopaipillas, de beignets, de popcorns etc dans la rue et aussi les vendeurs de chocolats et de bonbons... et ce slogan de Nestlé qui me fait bien rire: Dale sabor a su camino!! (Donne du goût à votre promenade!) Déjà que les chiliens ne marchent pas beaucoup, en plus on les encourage à manger en marchant!!!! Jaja!!
Aussi à prendre en compte: la tendance à accompagner les repas de boissons gazeuses de couleurs fluos et tellement sucré que l'on préfére ne pas imaginer les effets sur les dents!!! Ici, la publicité de Coca notamment prétend que la qualité d'un repas est augmenté avec la consommation de ce boisson... !!! Ouais, bof!

Risk factor: 9/10!!! Le taux d'obésité ici est un signe assez parlant du problème! Mais aussi, après avoir parlé avec d'autres étrangers vivant ici depuis un moment, et d'autres chiliens, j'ai conclu qu'il est "normal" au Chili de prendre en moyenne entre 5 et 10 kilos pendant une période de 4 à 6 mois! Vous êtes prévenus!!!

10) On m'avait prévenu avant de venir au Chili que la langue risquait de poser problème pour la compréhension!! En effet entre la tendance à ne pas prononcer la fin des mots, le débit rapide, les formes verbales foireuses notamment à la deuxième personne (queri, adonde vai?) et les nombreux chilenismos (si po, no po, cachai?, les mots huevon o huevona employé par les jeunes à la fin de beaucouup de phrases!), on met du temps à s'habituer!!! Mais le vrai danger est qu'après quelques mois passés ici on court le risque de parler comme un chilien!!!

Risk factor: 6/10 Pour le moment je commence à incorporer les po dans mon langage, je sais conjuguer le cachai  et je dis plus souvent ja que si!!!! Quel mauvais modèle que les telenovelas!!! Conseil: ne pas apprendre l'espagnol au Chili!!

11) Autre danger plus important dans le sud que le nord:  le froid et le manque de chauffage!!!! Je vous ai dit assez souvent sur ce blog, qu'il fait très froid à Temuco, un froid humide très déagréable! Je vous ai aussi dit que malgré les avancés dans divers domaines (le wifi me semble par exemple plus développé qu'en France!) la pluaprt des maisons n'ont pas de chauffage central! Cela fait que les chiliens ont l'habitude d'avoir plus froid dans leur maisons qu'à l'extérieur! Mais j'ai maintenant la preuve irréfutable des effets du froid: des engelures, saba
ñones, chilblains!!! Les mains et les pieds enflés, rouges et très douloureux!!! J'ai même dû passer chez le médecin tellement j'avais mal (et là autre danger, le coût de la consultation!!!!)... ça passe maintenant!

Risk factor: 8/10 Surtout pour ceux qui vivent à Nice et ne sont plus habitués à l'hiver et aux basses températures!!! S'équiper avec de bons gants, chaussettes, bonnet et écharpe, en laine évidemment!
Danger subsidiaire: Attention avec l'utilisation des estufas, chauffage au gaz ou au parafine... Une femme est morte hier par empoisonnement de carbon de monoxide. Il parait que ces estufas ne doivent pas être utilisés dans les chambre.... oops! ;)


J'arrête là pour aujourd'hui la liste des dangers du Chili mais j'en rajouterai au fur et à mesure que j'en rencontre d'autres!!!

Et j'aimerais que l'on essaye d'établir une liste, plusou moins sérieuse (!) des dangers des pays européens car en parlant avec Karina et son copain ils m'ont demandé quels conseils on donnait aux étrangers arrivant en Europe et j'ai eu du mal à trouver les "dangers" de la France ou d'autres pays européens!! On n'a pas d'arraignées mortelles nous? Ou d'autres bestioles qui font peur?!!!

Allez, laissez moi vos comentaires: Les dangers de l'Europe (ou alors du pays où vous vous trouvez actuellement, pour les lecteurs que je ne connais pas mais qui mettent de jolis points rouges sur ma carte du monde ;) !!!!

6 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira