Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

25/05/2007 - Chloé en Chiloé! Jour 3

Jour 3 commence avec un tour matinal du village de Dalcahue et son marché artisanal dominical! Il faut dire que pour un marché qui est présenté comme l'un des plus importants de l'île, c'est un peu petit mais les objets vendus sont tous aussi beaux les uns que les autres, et authentiques, pas de souvenirs touristiques ici!!! On admire les ponchos, les jupes, les chaussons, chaussettes, gants, bonnets et écharpes en laines et avec Pauline on achète de belles écharpes toutes douces (et sentant encore le mouton!!!)! Je reste dans les coloris "moutons" pour aller avec mes supers chaussons!  

On cherche un endroit où prendre le petit déjeuner et on nous conseille la cocineria, derrière le marché... en rentrant, on est acceuilli par des dames fortes qui nous encouragent à nous asseoir sur des bancs et à prendre le desayuno! On est assis juste devant un énorme four avec plusieurs casseroles qui bouillonent dessus... au fond de la pièce on aperçoit d'autres fours, d'autres personnes qui cuisinent...C'est super comme ambiance! Devant nous on voit les dames préparer des plats différents: tout genre de trucs frits (empanandas, sopaipillas...), du pain qui sort frais du four, des fruits de mer, de la viande, de la purée de pomme de terre qui est mélangé avec un genre de graisse (on imagine pour faire les fameux "pains aux patates" : il doit y avoir un vrai nom pour ça!)... Bref, les trois dames se croisent, discutent, chantent, font milles choses en même temps pendant que nous on les regarde de notre banc avec nos thés et nos empanandas à la pomme (délicieux!!)! C'est un cours de cuisine chilienne en direct!!! J'adore!


On craque aussi pour du pain sorti frais du four avec des morceaux de viande dedans!! Trop bon!!! Un petit déj bien copieux!! En sortant on fait un tour de la cocineria et on remarque que chaque "stand" a différentes choses à proposer... Malheureusement (ou heureusement ;), nous n'avons plus de place pour goûter aux divers kuchens que l'on aperçoit en sortant!!!!

On fait un petit tour de Dalcahue, petit village de pêche qui se réveille doucement...c'est dimanche après tout!
La marée basse laisse les bateaux de pêche à sec:


La belle église (une de celles classés par l'UNESCO) surveille la place centrale, tranquille...


A l'intérieur de l'église, une image de Jésus avec dans les quatre coins des figures de la mythologie chilote (style des gnomes, des sorcières)!!! C'est assez étrange mais ça montre bien le mélange de croyances/religion qui existe sur cette île...




J'adore cette ambiance de village paumé! J'ai même trouvé une maison de mes rêves (y en a plein!) juste sur la place, un grand araucaria dans le jardin:


Ensuite, on descend vers l'eau prendre le ferry qui passe sur l'île Quinchao en face... à 5 minutes! Le bus nous amène à travers les champs et les paturages, jusqu'au village d'Achao, encore plus petit et endormi que Dalcahue! Mais si les gens ne courent pas les rues c'est aussi parce qu'il est l'heure de la messe... on se rend compte que tout le monde se dirige vers l'église, la plus ancienne de toute Chiloé (construite en 1730) et construite sans clous (ça m'a fait penser au pont de Queens' à Cambridge ;)!!!!!


Très sobre de l'extérieur, en rentrant on est surpris par la richesse des couleurs et de la décoration... un toit voûté d'un bleu foncé, du bleu et de la crème... comme les photos sont interdites, j'ai trouvé celle-ci sur internet!


Et effectivement, les habitants d'Achao sont venus nombreux à cette messe qui célèbre l'Ascension et aussi une fête spéciale du Saint de l'église (dont j'ai oublié le nom...). Du coup, il y a un groupe de musique, plein de couleurs... on s'assoit au fond de l'église pour observer le déroulement! En attendant que commence la messe, une dame essaye de faire chanter la congrégation, vue son attitude, elle a dû être institutrice à un moment donné, c'est très dynamique! Elle essaye de nous faire approcher mais on se fait tout petit!!
Ensuite le groupe de musique descend au centre de l'église avec des personnes habillés en robes violets (la couleur de leur Saint je pense) et portant des objets bizarres, des miroirs, des boules de Noel..... Bref, la messe commence et on est étonné d'entendre que celle-ci semble avoir une importance toute particulière, elle est diffusé non seulement à la radio mais aussi sur internet et la chaine de télé locale!!!! Ha ha!
On reste un petit moment, et puis on puis on s'eclipse... je suis quand même heureuse d'avoir vécu ce moment paisible, nos découvertes s'enchaînent...

Après un tour à la plage, il n'y a pas grand chose à voir à Achao et on reprend le bus dans l'autre direction pour s'arreter à Curaco de Vélez... alors, si Dalcahue était un petit village, et Achao un très petit village, Curaco est encore plus petit!!! Et l'église est même pas jolie, elle ressemble à un batiment agricole! Encore un tour à la plage, on cherche les huit moulins à eau qui sont censés se trouver dans le village, on n'en trouve pas! On voit de belles maisons en bois à plusieurs étages:


...mais c'est à peu près tout! On reprend donc le bus qui re-traverse vers Dalcahue et continue jusqu'à Castro, ville phare de l'île. En arrivant, un grand soleil nous acceuille, la chance!!! On passe à la gare de bus voir si Adriana est arrivée mais non... En l'attendant on va au resto, avec une vue superbe sur la baie illuminé par le soleil:


Après un autre délicieux repas de saumon, Adriana arrive au moment où on règle l'addition! Oops! On part tous les 4 découvrir Castro... d'abord son église que je n'ai pas pris en photo et qui ne ressemblait pas tout à fait aux photos que j'ai trouvées sur internet.... les couleurs étaient bien plus fades, mais pour avoir une idée:

et l'intérieur, tout en bois (ma photo!):


On est passé ensuite au marché de Castro, plus grande en taille que celui de Dalcahue mais plus "touristique" aussi... on y trouve quand même de belles choses, encore beaucoup de lainages, baaaaaa!!! (bruit du mouton en anglais, je sais pas comment transcrire en français!):


Derrière le marché, les restos palafitos:


Et après le marché, course contre le soleil pour arriver sa l'autre côté de la colline et voir d'autres maisons palafitos (aussi classés par l'UNESCO!) avant le coucher du soleil!
On y arrive!!




Fatigués après une longue journée, on attend le bus pour Chonchi, dernière destination de la journée où on dort dans le super hostel, Esmerelda by the sea... En arrivant dans le village on fait quelques courses pour le lendemain (férié, on a prévu une rando) et puis on trouve l'hostel... Carlos, le propriétaire canadien nous acceuille chez lui et nous montre nos chambres, de grandes baies vitrées nous donnent une vue magnifique sur l'eau et l'île en face, on est directement sur la plage! C'est parfait!

Un petit repas en ville et puis on se couchera assez tôt, la compagnie des deux jeunes américaines dans le salon commune de l'hostal ne m'incite pas à rester discuter.... (de la East Coast, les filles ont passés trois jours à Chiloé et ne savent plus quoi faire, elles ont "tout vu" et n'en peuvent plus des vaches et des champs.......grrrrrr!)

Quelle bonne journée!

Ajouter un commentaire !

26/05/2007 - Bêêêêê

Publié par Anonymous
Coucou Chloé,
Le cri du mouton en français, ça s'écrit comme ça : bêêê... Si ça se trouve, ça se prononce pareil qu'en anglais (ce qui serait logique). Et en espagnol on dit comment ?

En tout cas, très joies photos, très beau voyage. Profites-en bien, et à bientôt.

Aurélien.
Lien permanent

<- Page précédentePage suivante ->

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira