Quatre mois de découverte et d'enseignement de FLE au Chili!

12/06/2007 - Les dangers du Chili!!

Publié dans Anecdotes!!

Je récupère un texte que j'avais écris au début de mon séjour qui résumait les "dangers" du Chili, les choses auxquelles faire gaffe! Parce que ce week-end j'en ai parlé avec Karina et son copain et ça les a bien fait rire! Ces dangers méritent donc un article à eux seuls!!! En plus, arrivant maintenant à la fin du séjour, je peux confirmer le facteur de risque des "dangers" basé sur ce que j'ai vu et vécu ici et en plus, j'ai de nouveaux dangers à rajouter!!! ha ha!!


Je commence avec les dangers que l'on nous a présenté à la journée de préparation pour terminer avec les nouvelles!


1) Les tremblements de terre : il parait qu’ici il y a des tremblements tous les jours, que l’on ne sent pas pour la plupart. Mais il est déjà arrivé qu’il y ait des vraies secousses et que les assistants prennent peur donc Manuel (le responsable du stage) préfère nous prévenir !

Ces conseils : ne pas sortir en courant dans la rue (malgré la panique des autres chiliens !) mais se placer sous une porte (il existe un mot pour dire cet endroit mais je ne le connais pas en français) et attendre calmement que l’immeuble tombe autour de vous !


Risk factor : 8/10 Allez voir l'article sur les tremblement de terre et la carte des plaques tectoniques, vous comprendrez!! En effet, depuis que je suis là plusieurs assistants ont senti un ou plusieurs tremblements (pas moi!) et puis il y a eu le grand tremblement d'Aysen dont les corps des "disparus" n'ont toujours pas été retrouvé...


2) Le danger qui m’inquiète le plus car il a huit pattes et est potentiellement mortel, l’araignée dite « del rincon » (du coin). Cette petite araignée au corps dodu et aux pattes fines vit dans les coins des pièces et sa morsure peut entraîner la mort !!

Conseils pour éviter une visite de celle-ci : ranger sa chambre !!! Eh oui, ne pas laisser traîner ses affaires et ainsi éviter de donner des endroits où l’araignée peut se cacher…C’est la meilleure raison que je connais pour ranger sa chambre !! Heureusement, il n’y aurait que 2 morts par an à cause de cette petite bête !


Risk factor : 5/10 Alors, ce "danger" est quand même celui qui m'a le plus inquieté pendant mon séjour!! Dans chaque endroit où j'ai dormi j'ai pris l'habitude de bien regarder autour de moi avant de dormir!! Mais bon, faut dire aussi que ma peur n'était pas assez grande pour me faire ranger ma chambre régulièrement! ;)

Donc des araignées del rincon j'en ai pas vu (touch wood!! pas difficile, j'habite dans une maison en bois! ;)... mais je me suis quand même renseigné auprès de pas mal de chiliens et tous en ont vus dans leur vie, donc c'est bien un risque potentiel!!!

Mais les chiliens ne sont pas plus inquiété que ça, il parait que la meilleure solution contre ces méchants est de s'entourer d'un autre type d'araignées qui mangent les araignées del rincon... Bof, cette idée de vivre entourée d'araignées (les gentils et les méchants) m'enchantent moyennenment!


3) Pour continuer dans les bestioles, il existe dans le sud (ce n'est pas le seul danger qui s'applique spécifiquement à ma région!) un autre danger, le hanta virus, potentiellement mortel aussi! Ce virus se trouve dans l'excrément, l'urine et le salive de rats "de campagne" (pas de la ville!) inféctés et se transmet aux humains par les voies respiratoires, en entrant dans des endroits enfermés où ses rats sont ou ont été présents.  Et oui, le plus souvent, on en meurt!

Les conseils, bien ouvrir les fenêtres et aérer toute cabane/maison isolée dans la forêt avant d'y rentrer/dormir etc...


Risk factor: 4/10 Je ne me suis pas retrouvé dans des situations où j'ai eu peur d'attraper ce virus mais le danger est bel et bien présent car j'ai vu des posters de partout indiquant comment éviter de l'attraper... pas très rassurant quand ces posters avec photos de rats se trouvent dans des restaurants et des hôtels! (notamment à Chiloé, dans l'hôtel/restaurant de Dalcahue!)


4) Cette fois de cause humaine, Manuel nous a prévenu qu’au cours du mois d’avril, nos universités seront sûrement fermées à cause de grèves et de manifestations qui ont lieu chaque année contre le coût de l’éducation supérieure ici. Apparemment, ces grèves sont quelque peu plus musclées que celles qui ont lieu en France (ah, le CPE…), du style bombes Molotov et gaz lacrymogène… De plus, les manifestations de Temuco ont une réputation d’être particulièrement violentes vues les tensions qui résident ici entre les forces de l’ordre et la communauté mapuche (qui est défendue par les étudiants, nombreux étudiants sont d’ailleurs issus de cette communauté)…

Risk factor: 3/10 Alors oui, il y a eu des grèves à Temuco, pas en avril mais en mai et juin... et oui, depuis que je suis ici il y a eu de nombreuses manifestations (syndicalistes, anciens combattants, mapuches, les étudiant universitaires, les "pinguinos" (les pinguoins! à vrai dire, les collégiens et lycéens dont l'uniforme leur donne des allures de pinguoins!!)).
Evidemment, si on se retrouve au milieu de ces manifestations qui terminent souvent mal (et ça c'est ce que l'on voit à la télé évidemment!) cela peut être dangereux mais le bon sens fait que l'on ne s'y mêlent pas trop!
Pour moi, l'image que je garde en tête sera celle des étudiants camouflés bloquant l'entrée de la fac de la UFRO avec des chaises, en silence et méthodiquement... aucun danger, juste une démonstration de leur mécontentement...

5) Evidemment, les responasables à Santiago nous ont aussi mis en garde contre los ladrones, les petits voleurs, particulièrement "dangereux" dans les grandes villes et les lieux touristiques: Santiago, Valparaiso etc... comme dans toute grande ville de la planète!!

Risk factor: 7/10 Pour le moment (touch wood again!) je n'ai rien perdu au Chili (enfin, sauf un boucle d'oreille qui a disparu ce weekend à Puerto Saavedra mais ça m'étonnerait que ce soit la faute d'un ladron! ;)... mais, quasiment toutes les personnes autour de moi ont "perdus" porte-feuilles, apareils photos etc...  Souvent, c'est de la faute de la personne volée (eh oui, désolée d'être dur mais c'est vrai!): des sacs ouverts laissant voir le contenu, un manque de surveillance etc... MAIS il est vrai qu'il paraît que les chiliens (enfin, pas tous hein!) seraient "naturellement" voleurs, ne pourraient pas résister à glisser la main dans un sac à main ou à inventer des techniques pour nous dérober de nos biens!

Quelques petites histoires: Ici à Temuco, il parait que le nouveau truc c'est les ladrones qui visent les petites vieilles et qui les saluent avec un gran abrazo, faisant semblant de les connaître pendant qu'ils profitent de cette proximité pour prendre porte-feuille et autre!

On m'a aussi raconté une histoire très rigolote qui "prouverait" la tendance ladronesque (!) des chiliens àù qu'il se trouvent dans le monde... Il paraît que même à l'étranger, les chiliens sont connus pour ces activités peu louables!
C'était l'histoire d'une chilienne qui passait un semestre en France, à Paris. Un soir, dans la rue, quelqu'un lui arrache son sac à main et part en courant... Paniquée, la jeune fille s'exprime naturellement en chilien avec des gros mots convenables à la situation!! Et là, le voleur se retourne, la regarde et lui répond: Mais tu es chilienne?!!! Il est chilien aussi et pris d'un sentiment de culpabilité quant au vol d'un compatriote, il laissa tomber le sac et repartit en courant les mains vides!!! :) Muy chistoso!

Et maintenant les dangers (plus ou moins dangereux!!) que j'ai pu remarquer de mes propres yeux!!

6) S'appliquant particulièrement au sud du pays, les volcans en activité! J'ai appris qu'il y a une cinquantaine de volcans actifs ici au Chili et quelques uns de la région de Temuco sont parmi les plus actifs de la planète!!

Risk factor: 4/10 Ici à Temuco je suis à l'abri de tout éruption éventuelle mais, il y a quand même le volcan Llaima que je vois de ma salle de classe qui est en train de ménacer sérieusement!! Et les habitants des villages autour sont prêts à évacuer! Du coup, le parc naturel autour est fermé... faut pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment! L'histoire occupe pendant une semaine une place importante aux infos nationales...

7) Encore un pour le centre et le sud du pays: la présence de pumas!!! En entrant dans les parcs nationaux, les gardes de forêt préviennent toujours de ces grands félins qui vivent dans les alentours!! Mais ils ne donnent pas de conseils quant au comportement à prendre si on en rencontre!!! (Aurélien, dans le guide de survie que tu as reçu au moment de ton départ en... Allemagne (!) il n'y a pas un article sur comment se défendre contre un puma?!!)

Risk factor: 2/10 Oui, ils existent mais il paraît que les pumas sont très très timide et il faut vraiment pas avoir de chance pour tomber tête à tête avec eux! Mais bon, aux infos ce matin, on parle du danger qui existe en hiver quand les pumas se rapprochent des villes pour trouver de la nourriture plus facilement que dans leur habitat naturel!

8) Mais bon, pour le moment, les bêtes les plus féroces que nous avons rencontré pendant nos randonnées en parc national ne sont pas les pumas mais les perros, les chiens! Je vous ai déjà raconté notre expérience dans le parc Vicente Perez Rosales (o algo asi!) où on s'est fait suivre par trois chiens dont un bavait, grognait et ménaçait les autres... J'aime pas ça!!
 
Mais je ne vous ai pas encore dit que j'ai failli me faire mordre par un bien méchant chien pendant notre temps à Chiloé!! Le dernier matin, à Chonchi, un temps magnifique me fait descendre sur la plage pour profiter du calme de l'endroit et de la beauté du soleil se levant sur le lac... Je regarde les paysages quand, tout à coup, un chien sautent sur mes jambes par derrière en essayant de me mordre!!! Il a eu que mon jean ...heureusement! Je me retourne et je me retrouve face à un un chien de taille moyenne, un regard méchant dans ses yeux, me montrant les dents, grognant et aboyant!!! Aie aie aie!!! Je lui gueule dessus (en anglais je pense! :) mais il s'avance vers moi... faute de pierres à lui lancer (et même j'aurais pas voulu me baisser pour les ramasser!) je lui mets des coups de pieds de sable dans la gueule...et ça marche, après quelques secondes (qui paraissent bien longs!) il s'en va... Ouf!

Risk factor: 5/10 Malgré cette mauvaise expérience, il faut dire que la plupart des chiens que l'on croise sont paisibles. Mais il y a une grande différence entre ceux que l'on voit en ville, vivant en clans à côté des humains, et ceux qui vivent (survivent?) dans les coins plus isolés, qui sont ceux qui me posent plus problème! Ne pas hésiter à lancer des pierres ou à mettre des coups de baton (se munir d'un baton à chien qui pourrait doubler en baton à puma si besoin est!) ou à improviser!!

9) On va maintenant aborder les "dangers" un peu plus subtils mais aussi présents dans la vie au Chili! D'abord, je voudrais vous parler du danger de la prise de poids :) ha ha! Un danger que je vis personnellement mais dont je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule !! Ce danger mérite donc d'être présenté!!! Il résulte d'un régime assez élevé en calories dû non seulement aux ingrédients de base mais aussi au fait que beaucoup de choses sont frites... l'odeur de graisse dans la rue est impressionant!  Ajoute à cela le fait que je suis dans le sud, où il fait froid, et que les plats sont par conséquent, bien costaud!!! Et puis, de partout au Chili on est encouragé à manger!! Les vendeurs de sopaipillas, de beignets, de popcorns etc dans la rue et aussi les vendeurs de chocolats et de bonbons... et ce slogan de Nestlé qui me fait bien rire: Dale sabor a su camino!! (Donne du goût à votre promenade!) Déjà que les chiliens ne marchent pas beaucoup, en plus on les encourage à manger en marchant!!!! Jaja!!
Aussi à prendre en compte: la tendance à accompagner les repas de boissons gazeuses de couleurs fluos et tellement sucré que l'on préfére ne pas imaginer les effets sur les dents!!! Ici, la publicité de Coca notamment prétend que la qualité d'un repas est augmenté avec la consommation de ce boisson... !!! Ouais, bof!

Risk factor: 9/10!!! Le taux d'obésité ici est un signe assez parlant du problème! Mais aussi, après avoir parlé avec d'autres étrangers vivant ici depuis un moment, et d'autres chiliens, j'ai conclu qu'il est "normal" au Chili de prendre en moyenne entre 5 et 10 kilos pendant une période de 4 à 6 mois! Vous êtes prévenus!!!

10) On m'avait prévenu avant de venir au Chili que la langue risquait de poser problème pour la compréhension!! En effet entre la tendance à ne pas prononcer la fin des mots, le débit rapide, les formes verbales foireuses notamment à la deuxième personne (queri, adonde vai?) et les nombreux chilenismos (si po, no po, cachai?, les mots huevon o huevona employé par les jeunes à la fin de beaucouup de phrases!), on met du temps à s'habituer!!! Mais le vrai danger est qu'après quelques mois passés ici on court le risque de parler comme un chilien!!!

Risk factor: 6/10 Pour le moment je commence à incorporer les po dans mon langage, je sais conjuguer le cachai  et je dis plus souvent ja que si!!!! Quel mauvais modèle que les telenovelas!!! Conseil: ne pas apprendre l'espagnol au Chili!!

11) Autre danger plus important dans le sud que le nord:  le froid et le manque de chauffage!!!! Je vous ai dit assez souvent sur ce blog, qu'il fait très froid à Temuco, un froid humide très déagréable! Je vous ai aussi dit que malgré les avancés dans divers domaines (le wifi me semble par exemple plus développé qu'en France!) la pluaprt des maisons n'ont pas de chauffage central! Cela fait que les chiliens ont l'habitude d'avoir plus froid dans leur maisons qu'à l'extérieur! Mais j'ai maintenant la preuve irréfutable des effets du froid: des engelures, saba
ñones, chilblains!!! Les mains et les pieds enflés, rouges et très douloureux!!! J'ai même dû passer chez le médecin tellement j'avais mal (et là autre danger, le coût de la consultation!!!!)... ça passe maintenant!

Risk factor: 8/10 Surtout pour ceux qui vivent à Nice et ne sont plus habitués à l'hiver et aux basses températures!!! S'équiper avec de bons gants, chaussettes, bonnet et écharpe, en laine évidemment!
Danger subsidiaire: Attention avec l'utilisation des estufas, chauffage au gaz ou au parafine... Une femme est morte hier par empoisonnement de carbon de monoxide. Il parait que ces estufas ne doivent pas être utilisés dans les chambre.... oops! ;)


J'arrête là pour aujourd'hui la liste des dangers du Chili mais j'en rajouterai au fur et à mesure que j'en rencontre d'autres!!!

Et j'aimerais que l'on essaye d'établir une liste, plusou moins sérieuse (!) des dangers des pays européens car en parlant avec Karina et son copain ils m'ont demandé quels conseils on donnait aux étrangers arrivant en Europe et j'ai eu du mal à trouver les "dangers" de la France ou d'autres pays européens!! On n'a pas d'arraignées mortelles nous? Ou d'autres bestioles qui font peur?!!!

Allez, laissez moi vos comentaires: Les dangers de l'Europe (ou alors du pays où vous vous trouvez actuellement, pour les lecteurs que je ne connais pas mais qui mettent de jolis points rouges sur ma carte du monde ;) !!!!

6 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

11/06/2007 - Un bon weekend dans la région!

Hola a todos!

Deja dimanche soir...ce weekend est passé très rapidement car bien rempli!!

Vendredi soir j'ai fait la connaissance d'Antione, un français qui vient d'arriver à Temuco pour faire un stage à l'Alliance Française...on prend quelque bières (Kunstmann, la meilleure bière du pays: allemand!) dans un bar "ranch" du centre.
Je regarde la fin du film Bugs Life en espanol en rentrant, j'ai comme l'impression que l'alcool favorise la compétence de compréhension orale d'une langue étrangère!!! ha ha!!! A tester en cours de FLE, vous pensez-pas?! ;)

Samedi je me lève tard et je passe la matinée dans les corrections! Avant de sortir l'après midi (sous la pluie) pour chercher un cadeau pour mon petit frère qui a 21 ans aujourd'hui!!!! (10 juillet!) Je vais a la feria artesanal... mais je me rends compte qu'il est beaucoup plus facile de trouver des cadeaux pour les femmes que les hommes et je me retrouve avec des cadeaux pour beaucoup de personnes (dont moi!!) mais pas mon frère! Oops!  Heureusement, en sortant du marché je trouve quelque chose que je pense lui plaira!!!! Parmi, les autres achats, un beau bonnet en laine (quoi d'autre?!) vert pour compléter ma panoplie de choses en laines pour rester au chaud!!!!
Qu'est-ce que vous en pensez?!


Ha ha...!

Après le marché, je rentre à la maison fatiguée et mouillée et je croise une de mes élèves/amies qui vient de passer chez moi en me cherchant... on se donne rdv chez elle le soir. Et en entrant, Estela a préparé un gâteau aux noix et à l'orange qui fait mon bonheur avec un bon thé!!!

Le soir, armé de bonnet, écharpe, gants, k-way, parapluie et chaussures de marche (quel equipement juste pour faire quelques cuadras!) je pars chez Karina qui habite dans une maison assez spéciale, qui date du début du siècle ( y a peu de batiments aussi vieux ici à Temuco) et qui a été construit par un arrière arrière ... grand-père et qui suit les générations de la famille! Aucune ligne droite dans cette maison, les murs, les sols, les portes, tous sont tordus! J'adore!! Des pianos de partout, des vieux meubles, de vieilles photos... plein de charme! (Je retournerai de jour pour prendre des photos de cette maison magique!)

Et Karina et son copain (le chilien le plus grand que j'ai rencontré!) sont aussi très charmants et gentils... On a passé une super soirée à discuter des differences entre l'Europe et le Chili, des conceptions du monde, des voyages, de plein de choses...accompagné de vin chilien!! Muy chistoso, comme dirait Karina! ;) Et là, autre théorie bien connu: l'alcool favorise aussi la compétence de production orale d'une langue étrangère!!! J'ai parlé qu'en espagnol des heures durant!!!  ha ha!

Rentré pas trop trop tard car le lendemain (aujourd'hui) je me lève pour aller (finalement!) à Puerto Saavedra et voir le Pacifique de nouveau! Pto Saavedra est la ville plus proche de Temuco sur l'océan et ça fait plusieurs semaines que j'ai envie d'aller mais seule ca me tente moyennement... Mais ce dimanche Antione est là!! On part donc à 10h pour 2h30 de bus (quand même!)...
On descend du bus près de l'océan, qui donne ça, il fait pas super beau! :


On se promène un peu sur la plage avant de remonter en direction du village. C'est devenu une de mes habitudes depuis que je suis ici de visiter les plus petits villages les dimanches, jour où toute ville est un peu plus déserte que les autres jours... Donc à Puerto Saavedra le dimanche c'est pas trop animé!!! On remonte la rue principale et tout est fermé! On cherche un resto et on mange dans le seul qui est ouvert où ils leur manquent la moitié des ingrédients de la carte (elle doit aller acheter le fromage pour faire les queso caliente!)

En sortant, le ciel s'est un peu dégagé, il y a de l'eau partout... l'océan, des lacs (la pluie...):




Et de la verdure...en effet, ici c'est el campo, la campagne! Les maisons ont toutes des poules, cochons, vaches, chevaux dans les jardins... et évidemment les éternels perros sont partout!
 Une fois de plus, je pense qu'on était les seuls "étrangers" dans ce village aujourd'hui, mais plusieurs signes suggèrent qu'en été le village est un peu plus fréquenté: les campings, hospedajes et autre hotels et surtout, le nom donné à plusieurs supermarchés de la rue principale:


Avant de reprendre le bus du retour, on monte sur la colline où est situé l'hôpital, et on tombe sur une belle vue de l'océan, et le lac devant...


Je voulais aussi aller au Lago Budi, à 10 km de Pto Saavedra, mais bon, les moyens de locomotion étaient introuvables!! Donc retour à Temuco pour 19h...

Voilà donc un week-end comme je les aime!!! Dans le bus en revenant à Temuco, le soleil s'est finalement montré! On suivait une belle rivière toute entourée de verdure dans une magnifique lumière... Je le dis à tout le monde: Qu'est-ce que je suis contente d'avoir passé ce temps à Temuco, dans le sud, et d'avoir pu profiter de toute cette nature sauvage, cette relation avec la terre omniprésente ...  d'ailleurs  Mapuche veut dire "peuple de la terre" en Mapundungun (leur langue)...

Il me reste deux semaines ici et puis c'est parti pour le Nord!!! Je suis aussi très excitée à l'idée de découvrir de nouveaux paysages tout aussi grandioses j'imagine! Et aussi de retrouver un meilleur climat, seul désavantage du sud!!! :)

Pleins de bons moments pour démarrer l'avant denière semaine de stage!! J'espère que tout le monde va bien... je serai bientôt de retour parmi vous!!!!
Besitos a todos y hasta prontito!!!!

4 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

7/06/2007 - Un truc bizarre à base de harina tostada!!!

Je viens de rentrer d'une classe qui n'a pas eu lieu car il y a grève... personne ne me l'avait dit donc je suis partie sous la pluie et le vent, 25 minutes aller et 25 minutes retour!!! Aie aie aie!!!

En rentrant, el almuerzo est pas prêt car Estela a eu beaucoup de clients de matin... et voilà qu'elle me fait un truc tout bizarre "para el frio" (avec de l'alcool donc!) et pour me caler pendant qu'elle prépare le repas... ça consiste en harina tostada (une farine) avec sucre et vin rouge!!!! Ca fait un mélange un peu chelou, rose, épais.... et c'est franchement bizarre au goût aussi!!!
J'avais déjà gouté à cette farine avec de l'eau (froide ou chaude) et je préférais ça!!!!

Encore une expérience!!! ha ha! xxx

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

4/06/2007 - Un peu de lecture!

Publié dans Anecdotes!!
Si, comme moi avant de partir, vous ne connaissez pas grand chose sur le Chili et que cela vous interesse, j'ai un livre à vous conseiller:

Mi pais inventado (Mon pays réinventé
d'Isabel Allende.


    Dans ce livre Allende revient sur sa vie, en réfléchissant sur son pays et comment elle l'aperçoit vivant à l'étranger (depuis le coup d'Etat). Dans un style drôle et très facile à lire, elle décrit le Chili et les chiliens d'une façon perspicace et affectueuse.

    J'ai adoré lire ce livre ici car tout ce que je lisais je le vivais en même temps, elle met les mots sur des choses que je ressens ici et que j'aimerais pouvoir vous raconter (je fais de mon mieux mais il y a des choses qu'on ne saurait décrire)!

    Voici quelques exemples de choses dont je vous ai déjà parlé ici (où que je compte faire!!) décrites par Allende... (je mets en espagnol et je traduirais peu à peu quand j'ai le temps!! désolée pour ceux qui ne comprendront pas tout de suite!)

Los perros... "En las ciudades y pueblos de mi pais corretean levas de canes sin dueño, que no constituyen jaurias hambrientas y desoladas, como las que se ven en otras partes del mundo, sino comunnidades organizadas. Son animales mansos, satisfechos de su posicion social, un poco somnolientos. Una vez lei un estudio cuyo autor sostenia que, si todas las razas existentes de perros se mezclaran libremente, en pocas generaciones habria un solo tipo: un animal fuerte y astuto, de tamano mediano, pelo corto y duro, hocico en punta y cola voluntariosa, es decir el tipico quiltro chileno. Supongo que llegaremos a eso. Cuando también se fundan en una sola todas las razas humanas, el resultado sera una gente mas bien baja, de color indefinido, adaptable, resistente y resignada a los avatares de la existencia, como nostros, los chilenos."

Las mujeres chilenas... "En la juventud son amantes apasionadas y después son el pilar de su familia, buenas madres y buenas compañeras de hombres que a menuddo no las merecen. Bajo sus alas albergan a los hijos propios y ajenos, amigos, parientes, allegados. Viven cansadas y al servicio de los demas, siempre postergandose, las ultimas entre los ultimos, trabajan sin tregua y envejecen prematuramente, pero no pierden la capacidad de reirse de si mismas, el romanticismo para desear que su compañero sea otro y una llamita de rebelion en el corazon."

Las telenovelas ou le besoin d'extérioriser ses propres peines... "Somos adictos a las telenovelas, porque las desgracias de sus protagonistas nos ofrecen una buena disculpa por llorar las penas propias... Las vidas de los personajes de la telenovela son mucho mas importantes que las de nuestra familia, a pesar de que el argumento no siempre es facil seguir. Por ejemplo... (suit un long exemple du genre de situation que l'on rencontre dans ses series: voir mon article sur Corazon de Maria!!) A lo largo de esta tragedia casi todos acaban hospitalizados; hay partos, accidentes, violaciones, drogados, jovenes que escapan de la casa o de la carcel, ciegos, locos, ricos que se vuelven pobres y pobres que se hacen ricos. Se sufr mucho... Lo unico que puede competir con el capitulo final de una telenovela es una visita del Papa, pero eso ha ocurrido una sola vez en nuestra historia y es muy probable que no se repita."

La cocina chilena... "La cocina tipica es sencilla, porque la tierra y el mar son generosos; no existen frutas ni mariscos mas sabrosos que los nuestros, esto se lo puedo jurar. Mientras mas dificil es obtener los ingredientes, mas elaborada y picante es la comida, como ocurre en India o en Mexico, donde hay trescientas maneras de preparar arroz. Nosotros tenemos una sola y nos parece mas que suficiente. La creatividad que no necesitamos para inventar platos originales la empleamos en los nombres, que pueden inducir al extranjero a las peores sospechas: locos apanados, queso de cabeza, prieta de sangre, sesos fritos, dedos de dama, brazo de reina, suspiros de monja, niñitos envueltos, calzones rotos, cola de mono..."

    Une autre raison pour laquelle j'ai beaucoup aimé ce livre est qu'Allende décrit très bien le fait d'être partagée entre plusieurs pays, de se sentir toujours un peu "étrangère", jamais tout à fait "chez soi". Ayant grandie au Chili, elle est partie au Venezuela avec son premier mari au moment de la dictature et puis a rencontré son deuxième époux aux Etats-Unis, où elle vit actuellement... Chaque pays laisse ses empreintes, forme le personnage d'une certaine façon, et puis surtout, ce puzzle de nationalités donne une personne complexe avec des souvenirs entremêlés, de la nostalgie...

"Ser extranjera, como lo he sido casi siempre, significa que debo esforzarme mucho mas que lo nativos, lo cual me ha mantenido alerta y me ha obligado a desarrollar flexibilidad para adaptarme a diversos ambientes. Esta condicion tiene algunas ventajas para alguien que se gana la vida observando: nada me parece natural, casi todo me sorprende... (Quand elle parle de son mari américan) Envidio su seguridad; el se siente totalmente a gusto en su cuerpo, en su lengua, en su pais, en su vida. Hay cierta frescura e innocencia en la gente que ha permanecido siempre en el mismo lugar. En cambio aquellos de nosotros que hemos ido muchas veces desarrollamos por necesidad un cuero duro."

Loin de la réalité, on se réinvente son pays, en se fiant aux souvenirs...

"Como carecemos de raices y de testigos del pasado, debemos confiar en la memoria para dar continuidad a nuestras vidas; pero la memoria es siempre borrosa, no podemos fiarnos en ella. Los acontecimientos de mi pasado no tienen contornos precisos, estan esfumados, como si mi vida hubiera sido solo una sucesion de ilusiones, de imagenes fugaces, de asuntos que no comprendo o que comprendo a medias."

1 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

3/06/2007 - Spéciale dédicace aux mamans!!!

Ha ha!! La deuxième dédicace du week-end, cette fois-ci pour
la fête des mères (x2!)

Voilà des fleurs pour ma maman et toutes celles qui lisent!!!!


  Ne le dîtes pas trop fort mais ce sont celles que j'ai offertes à Estela pour la fête des mères ici!

Et des mamans!!

My mad mum!


Fab et sa maman!

Lots of love mad!!!!!!
Hope you're having a nice weekend!
xxxxxxx :)


0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

2/06/2007 - Spécial dédicace à l'équipe de rugby de l'OCA!!!!!

Eh oui, demain, samedi, c'est le grand jour des Jeux de Sophia et le tournoi de rugby où Fabrice et ses copains astronomes enfileront leurs beaux maillots pour affronter des gros costauds venus de toute la région niçoise!

Faute de pouvoir être sur place et de m'occuper de la distribution des oranges aux mi-temps, je leur dédie donc cet article en espérant qu'il n'y aura pas trop de blessés et qu'ils finiront au moins premier!!!!
Allez l'OCA!!!!

L'equipe de l'année dernière:


Et mon chéri :


J'attends des commentaires, photos, videos pour savoir comment ça s'est passé!!!!! Bon courage!!!! xxxxxxx

Petite mise à jour... Après une bonne journée de rugby (et quelques blessés...) l'équipe n'a pas remporté de grandes victoires mais s'est bien amusée...et c'est ça le principal!!!
Et puis, ils étaient quand même super beaux dans leurs nouveaux maillots!!!!! Félicitations donc ...et à l'année prochaine! ;)



2 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

2/06/2007 - Drôles de corrections! Première partie...

Après la correction des tests intermédiaires la semaine dernière, ce week-end je me retrouve avec les premiers travaux personnels des élèves à corriger!

Alors,  les étudiants du module 1 (vrais débutants!), devaient chercher un correspondant francophone sur des sites fait exprès pour ça, et échanger deux e-mails en se présentant de façon générale... c'est sûr qu'avec leur vocabulaire, ils peuvent pas aller très loin encore!

Bon, problème numéro 1 c'est que beaucoup de personnes n'ont pas eu de réponses quand ils ont envoyé leur premier mail... En même temps il faut savoir que les 8 assistants de français ici, nous avons tous donné les mêmes adresses de sites internet à nos élèves (plus de 800 en total!), et qu'il n'y avait surement pas assez de francophones pour cette soudaine invasion de chiliens!


Ok, plan B, écrire un e-mail plus long avec une description plus détaillée et me le rendre...
Tous ont plus ou moins réussi à rendre quelque chose, mais en corrigeant les textes je me rends compte des différences qui existent entre les étudiants au niveau de leur apprentissage! Et puis on voit bien les differences "d'approche", alors que certains font un texte sans faute en recopiant toutes les phrases apprises en classe, d'autres tentent d'apporter un peu plus d'originalité à leur oeuvre (à l'aide de dictionnaire, ou sites de traduction sur internet je pense!!)
Aussi, comme c'est un texte de présentation, j'apprends plein de choses sur mes étudiants! Plein d'entre eux ont des enfants! J'ai même calculé qu'une des filles a dû avoir sa fille à 14 ans...

Bref, pleins de surprises en lisant ces textes!! Voici quelques phrases qui m'ont fait rire, dont je ne comprends pas du tout le sens, etc...!
    • Une étudiante commence son texte avec l'avertissement suivante qui m'a fait sourire! "Avertissement! L'information suivante est determiné en raison des paroles contenus dans mon "mini" dictionnaire Larousse et à mes connaissances presque nulles de la langue française"!!!!!! Pas mal, non!
    • Parmi les choses qui me font grincer des dents: "Ye m'appelle... Ye suis chilien"!! 9 semaines de cours et malgré le fait que j'écris le sujet "je" au tableau en moyenne 5000 fois par cours, il reste des étudiants qui n'ont toujours pas compris!!!  
    • Aussi, les classiques, (même si j'ai prévenu tout le monde des malentendus possibles) "J'aime la cousine" (la cuisine), "je porte un poule" (euh...un pull, j'aurais pas dû écrire poule au tableau pour faire la différence!)...
    • Ensuite, les étudiants qui sont en couple dans le cours et qui m'ont rendu exactement les mêmes travaux, avec seulement les noms des personnes changés... non, mais ils me prennent pour qui?!!
    • Et ensuite, viennent les phrases incompréhensibles (ou presque) où on imagine entre autre la mauvaise utilisation d'un dictionnaire qui doit dater...          
    • "Gustesse, j'adore les doucets, merci mon dieu non j'ai graisse"   (traduction possible: ? j'adore les sucreries, heureusement je ne suis pas gros) 
    • "J'ai un chat, il s'appelle Gaston, friand de ma femme!" (Là, je vois pas du tout! Des idées?!!)
    • "Me grand-maman je habite à il champ, elle a maints betes, un cheval, chochons, oiseans, cocottes, vaches, arbres, fleur et main pluie. " (Eh ben...! la main pluie je comprends pas trop... il pleut souvent?!)
    • Et pour terminer, "Me allegre, me pempli de paix et tranquilité"...
Après cette session de corrections, je peux vous dire que moi, je ne suis pas "pempli de paix et tranquilité"!!!! :)

Et parce que celui-ci est trop bien, je le prends de chez Pauline ;)
"Je suis dans un cours de français, c'est pourquoi je parle français comme tarzan"

C'est pas beau d'être prof de français?!!!! 



0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

31/05/2007 - Porotos granados...

Autre plat typique du Chili que j'apprécie bien quand je rentre de cours ayant super faim et froid, les porotos granados (un genre d'haricots) avec potiron, maïs, (deux ingrédients indispensables dans la cuisine chilienne) et d'autres choses, je ne sais pas quoi!!!
Peut être pas très photogénique mais trop bon!! Et toujours accompagné d'une ensalada, ici betterave et carotte avec coriandre (toujours!!! autre indispensable!)...



0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

30/05/2007 - M comme mariscos... (fruits de mer)!

Publié dans Anecdotes!!
Vu sur un camion en arrivant sur Chiloé:

Consumir mariscos es el viagra chilote!
Les fruits de mer: le viagra chilote!

Ha ha ha!!! En tout cas les chilotes ont l'air en bonne forme! :)

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

29/05/2007 - Raisons pour lesquelles j'aime moins le sud du Chili ce soir...

Publié dans La vie à Temuco
Les infos régionales de ce soir ont confirmé mes craintes.........

1) Il fait SUPER froid... style -6 aujourd'hui et -7 prévu pour demain!!! C'est pas drôle...
Du coup moi, quand je suis dans ma chambre, j'ai le chauffage à gaz allumé tout le temps. C'est la seule façon de survivre....

Mauvaise nouvelle numéro
2) Le Chili obtient ses provisions en gaz de l'Argentine... et ce soir, les provisions ont été coupés. Il n'y a plus de gaz qui arrive de l'Argentine au Chili (étant donné qu'il fait encore plus froid là bas en ce moment, il paraît...)... donc plus de gaz :(
Justement, mon chauffage commençait à faire le bruit bizarre qui annonce qu'il y en a plus..... ça tombe mal.

Autre conséquence du froid (que je ne comprends pas trop)
3) La pollution! Moi qui pensais que la pollution était pire en été qu'en hiver, ici c'est le contraire... voilà à quoi ressemble Santiago en ce moment:


Et à Temuco c'est pas mieux, c'était aux infos nationaux, la pollution de l'air est 16 fois plus élévés que "normal"... c'est un record pour Temuco. C'est cool :( Les enfants ne font plus de sport dehors et l'on conseille aux personnes âgées de rester à l'intérieur....

Comme si ça ne suffisait pas...
4) L'éruption de ce volcan-ci, dans la région de Temuco, est de plus en plus probable...:


C'est le volcan Llaima, (qui donne son nom à la compagnie de bus Llaima avec qui je dois voyager demain matin à 7h pour Traiguén)... il n'y aura rien à Temuco, mais bon, c'est pas loin!

Pour continuer donc, (mais ça ça n'était pas aux infos...!)
5) Demain je me lève à 6h pour aller à Traiguén...... déjà que j'ai du mal à affronter le froid et sortir de mon lit à 9h...

et 6) Il y a encore la grève dans une des facs, je ne sais pas si je vais pouvoir finir les cours......... pas de nouvelles des responsables!

Tout va bien donc!!!!
Si vous avez des "trucs" pour survivre au froid, échapper à l'éruption d'un volcan, se protèger de la pollution ou si vous savez où je peux trouver du gaz naturel au Chili et ainsi remédier à la manque... faites le savoir!

J'ai froid :(
Bonne nuit!

0 commentairesAjouter un commentaire !Lien permanent

<- Page précédentePage suivante ->

Qui suis-je ?

Un stage à l'étranger? L'opportunité de voyager, de découvrir, de voir un autre bout de la planète... L'histoire d'une étudiante de FLE et son stage de fin de Master 2 dans le sud du Chili!
The WeatherPixie
«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques

Anecdotes
Mes promenades au Chili!
Les cours de français
La vie à Temuco
G comme gastronomie!
Le départ et l'arrivée

Menu

Accueil
Voir mon profil
Album photos
Archives
Amis

Liens amis

Mes amis

arghira